Lunettes de vue.

L’été dernier, j’ai acheté une paire de lunettes de soleil qui m’a coûté les yeux de la tête.

Hier, je me suis dit que les beaux jours étant plutôt derrière que devant, il était temps que je la range dans un endroit sûr et obscur. Au fond d’un tiroir.

                                                                           

Mais au moment ou j’allais la saisir, elle m’a jeté un regard à la fois si effrayé et si menaçant que je suis resté figé, glacé; complètement dérouté par cet événement inouï, voire louche.

J’ai préféré renoncer à l’incarcération de l’objet quasi animé et je me suis retiré à pas de loup pour ne plus déranger.

Ce regard m’a tellement impressionné, que depuis, j’en ai gardé l’image en tête. 

Et je n’en ai pas fermé l’œil de la nuit.

Ce matin, j’ai découvert que j’avais fait, à mon insu, probablement avec mon portable que j’avais en main à ce moment, une photo de la scène.

Eh bien, croyez-le ou pas, la persistance était-elle dans ma tête que j’ai cru voir le regard gravé sur les verres !

Dites-moi que ce n’est pas vrai !

Lunette_de_vue