16 février 2008

Haïku du jour

J’ai suivi mon destinEn vainJ’ai poursuivi mon destinEn vainTant pis pour luiMoi j’arrête ici
Posté par gzormix à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 février 2008

Pensée du jour

  « On rencontre souvent des gens qui n’ont pas la langue dans la poche, rarement des gens qui l’ont. »
Posté par gzormix à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2008

SAINT CIRQ LA POPIE

Pour vos prochaines vacances: SAINT CIRQ LA POPIE, un des plus beaux villages de France: Vue du village à partir du promontoire rocheux sur lequel était construit le château dont il ne reste que des ruines discrètes. Vue générale du village à l'abri du promontoire et... de l'imposante église. Vue générale, à droite l'à-pic au dessus du Lot On monte... ...on monte... Dans le village se succèdent des ruelles étroites et pentues Le promontoire rocheux, vu du dessous avec... [Lire la suite]
Posté par gzormix à 15:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 février 2008

Sale temps !

Dans l'entreprise un climat serein régnait jusqu’ici. C'est pourquoi l'affaire fit l'effet d'un coup de tonnerre quand elle éclata: le directeur technique n'était pas d'accord pour fabriquer les six clones demandés par le directeur des méventes. Que ces deux là ne puissent plus s'entendre allait faire grand bruit, chacun amenant à son avis sa zone d'influence. Depuis, le climat s’était alourdi, les nuages s'étaient accumulés entre les services. Avant la réunion, mon collègue Maurice, qui sera une des principales... [Lire la suite]
Posté par gzormix à 15:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2008

Dialogue mortel

Nous parlions tranquillement mais j’ai dû dire à mon interlocuteur quelque chose qui l’a frappé car, tout à coup, il a pris un air de morgue et il s’est buté. Je n’ai rien pu faire. Inutile de dire que cela a jeté un froid. Un silence de mort s’est mit à planer et un ange passa… …Déjà !
Posté par gzormix à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2008

Pénurie

 Ces gens étaient tellement pauvres qu'ils ne mangeaient jamais de viande, sauf quelquefois du paleron. « Loin des oeufs, loin du beurre », telle était leur devise, la seule qui soit jamais entrée chez eux. A l’époque, leur seule distraction dans leur chaumière était une vieille télé qui leur permettait de voir Bruno Masure aux heures du manque de repas. Mais c’est une vieille histoire ! De nos jours, une telle situation ne peut subsister. Bruno a quitté la télé. La télé est morte. ... [Lire la suite]
Posté par gzormix à 15:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]