Des inondations partout, ou presque. Et la reporter d’une chaîne de télévision, que je nommerai pas, QJNCPACDRP, de s’apitoyer sur le triste sort des commerçants victimes de cette surabondance d’eau dans leur fonds de commerce, parce « qu’ils vont subir une perte sèche ! ». C’est le moins qu’on puisse dire !

Un autre journaliste à écrit: « Un incendie a éclaté dans un hospice de la ville de QJNCPACDRP. Il y a eu de nombreuses victimes. Heureusement les pensionnaires saufs ont pu être dirigés vers un autre foyer ». Cela fait froid dans le dos !

Comme quoi, le malheur des uns ne font pas le bonheur des autres.