Homme de peu de foi jusqu’ici, j’ai eu enfin la preuve que Dieu existe !
Il y a des jours bénis (c’est le cas de le dire !). Ça vous arrive comme ça, sans qu’on s’y attende.
Tenez, moi cela m’est arrivé alors que je feuilletais, sans penser à mal, la magazine « ELLE » du 18 juin… Mes yeux désabusés, tombèrent tout à coup sur un article qui m’apporta l’Illumination. J’étais bien déjà un peu illuminé, mais ce n’était pas vraiment ça. Mais là vraiment, il m'a fallu un certain temps pour retrouver mes esprits et ramasser mes yeux et, malgré que ces derniers fussent embués par les larmes de bonheur et la poussière, je pu enfin savourer le récit du miracle…

Tenez-vous bien, cela n’arrive pas tous les jours : « Paris Hilton va mieux, elle mange du pain, des céréales et pleure moins ».

Je ne m’attendais vraiment pas à cela ! Et ce n’est pas tout ! «  Elle joue même au ping-pong ! ».

La grâce de Dieu s’était manifestée !

Jusqu’à maintenant, lorsque j’entendais parler de Hilton Paris, je croyais qu’il s’agissait de l’hôtel. Eh bien non, l’hôtel a eu une fille. Et c’est elle, la pôvre, qui, séquestrée dans une prison de Los Angelès pour une peccadille (conduite en état d’ivresse), se morfondait dans sa cellule. Quand on pense, c’est dans l’article, qu’elle « n’avait même pas le droit d’utiliser de crème hydratante », on est confondu devant tant de cruauté physique et mentale ! Moi qui ai la peau des fesses toute sèche sans ces onguents, je me rends compte de ce qu’elle a pu souffrir. Je pense lui en envoyer un colis.

Enfin, grâce à Dieu (peut-être sur une intervention de Bush ?), la pauvre commence à accepter son triste sort.

Ce n’est pas une bonne nouvelle ça ?